Mimie Mathy : Il y a des histoires d’amour qui sortent de l’ordinaire, qui vont au delà des apparences et qui sont simplement réelles. Zoom sur l’histoire d’amour de Mimie Mathy et de Benoist Gérard.

En Avril 2003, Mimie Mathy était en pleine tournée pour son spectacle “J’adore papoter avec vous”. Lors d’une représentation à Saint-Brieuc, la comédienne invite une personne à monter sur scène.

La personne qui a accepté de la rejoindre a été Benoist. Le courant passe dès la première rencontre, quelque chose se produit dans l’air.

Après la représentation, les deux personnes gardent le contact. Après deux ans, ils décident de se dire oui pour la vie en se mariant à Neuilly-sur-Seine.

 

Durant la cérémonie, de nombreuses célébrités étaient présentes, à titre d’exemple le couple Johnny et Laeticia Hallyday, la chanteuse Line Renaud ou encore l’humoriste Muriel Robin.

Avant de rencontrer Benoist Gérard, Mimie Mathy avait des relations compliquées. Elle n’était pas très chanceuse avec les histoires de coeur.

 

 


Durant l’émission de Michel Drucker, “Vivement dimanche prochain”, Mimie Mathy a raconté quelques extraits de ses échecs amoureux. Elle disait qu’elle a souvent rencontré des “princes charmants pas toujours charmants”.

Elle a cité par exemple le cas d’un homo.

“Tu te jettes dans les bras d’un homosexuel notoire. Moi j’étais persuadée que j’allais le changer (au bout du compte non)

a-elle raconté.

https://twitter.com/TeleLoisirs/status/725372749565165568

 

Mimie Mathy évoque également un triangle amoureux avec un homme déjà marié : “Tu rencontres un homme marié, ça m’est arrivé.

Tu es persuadée qu’il va quitter sa femme. J’étais toujours en plus ou à côté, mais j’étais jamais au bon endroit. Jusqu’à ce que je rencontre mon Benoist”, confie-t-elle à Michel Drucker.


De ses échecs du passé, la comédienne préfère maintenant en rire. Avec Benoist, son grand restaurateur d’amour, elle a déjà vécu 14 ans de vie de couple et ils semblent toujours aussi proches ensemble.

Bien que Mimie Mathy a, à peu près, tous ceux dont elle rêve : un homme qui l’aime, une carrière intéressante, elle souffre d’un complexe rare avec lequel elle a vécu depuis l’âge d’un an.

 

 

Découvrez tous les détails concernant la maladie de Mimie Mathy.

Atteinte d’une maladie rare et complexe depuis son plus jeune âge, Mimie Mathy n’a jamais baissé les bras.

Cela fait plus de vingt ans que cette actrice hors du commun nous fait sourire en jouant le rôle de Joséphine Delamarre dans “Joséphine, ange gardien”, avec toujours autant d’humour et de talent.

L’actrice sexagénaire a réussi à trouver sa place dans le monde du divertissement et on peut dire que sa carrière est vraiment réussie.

LA MALADIE DONT ELLE SOUFFRE DEPUIS L’ÂGE D’UN AN

Mais depuis l’âge de 12 mois, son quotidien est rythmé par une maladie qui explique sa petite taille et qui cause d’autres désagréments. En effet, depuis son plus jeune âge, Mimie Mathy est atteinte d’achondroplasie.

 

 

 

“Quand j’ai eu un an, on s’est rendu compte qu’il y avait un truc qui n’allait pas. Mes parents sont allés voir différents docteurs, dont certains très pessimistes qui ont dit que je ne dépasserai pas 75 centimètres et même que je ne marcherai jamais”

racontait Michèle Mathy de son vrai nom lorsqu’elle était installée sur “Le Divan” de Marc-Olivier Fogiel en mai 2017.

 

Mimie a non seulement largement dépassé la taille prédite par les médecins (elle mesure 1m32) mais n’a jamais laissé son physique dicter sa vie.

“Je ne me déteste pas, mais il y a des moments où je me préfère. Je ne dis pas que je m’aime, j’essaie de rendre l’enveloppe la plus jolie possible”

déclarait-elle en novembre 2018 lors d’une interview accordée à Télé 7 Jours.

 

 

QU’EST-CE QUE L’ACHONDROPLASIE ?

L’achondroplasie est une maladie constitutionnelle des os, provoquant un nanisme avec un raccourcissement de la racine des membres. Malgré un impact considérable sur le physique, elle ne touche pourtant pas les capacités cognitives des personnes qui en sont touchées.

L’achondroplasie est l’une des nombreuses formes de nanisme, dont les causes peuvent être génétiques, produit d’un traitement ou d’une autre maladie. En France, cette pathologie rare touche environ un enfant sur 15 000 naissances.

La tentative d’élaborer un possible remède contre l’achondroplasie en 2015 a donné des résultats encourageants.

UN ENFANT ATTEINT DU NANISME QUI A DÉFIÉ TOUS LES PRONOSTICS

Alors que selon certains médecins tout était contre lui, Brody a réussi à grandir et à devenir un petit garçon exemplaire.

 

View this post on Instagram

Dwarfism Awareness Month is now almost over. While we didn't post as much as we planned to, we thank you for all following along as we re-told part of our story. Dwarfism Awareness has changed for me over time. I have gone from thinking that it's my job to tell people what NOT to do or say to someone with dwarfism to now spreading awareness of the value of people who are "different." So when you see children like Brody, more than anything else, I hope that you see what we see. I hope that you see a happy little boy. I hope that you see a child who has overcome great obstacles in his three years. I hope that you see a child with no limits. I hope you see a boy who loves deeply and sees the best in the world. I hope you see a child who was made perfect by Almighty God. We have a tendency to judge people's worth based on what we see on the outside. Many focus on what Brody cannot do rather than what he's capable of. Children and families of children with disabilities are commonly pitied and felt sorry for. Do not feel sorry for these people or us. Through these incredible children, many of these parents, grandparents, siblings and cousins have been given a unique perspective on what really matters and have learned to love as Christ loves us: unconditionally, without judgement, and without finding fault or drawing comparison to others. We hope that through our story that you find hope if you have been given the same diagnosis that we once received. We hope through our story that you realize that life is about the journey you have before you, not someone else's. We hope that through our story you will find beauty and worth in the many different uniquenesses, colors, orientations, beliefs, and sizes of people. We hope through our story that the world will learn to see past the differences in each other to find the common bond that unites us all. We hope through our story that you realize that you too have something great to offer the world. And, above all, we hope that you will be motivated to tell your own story to be a light to someone else in need.

A post shared by Mike and Marcella Stanley (@brodysbigadventure) on

 

Un médecin a fait preuve de très peu de tact en s’adressant à un couple qui allait avoir son premier enfant. Mike et Marcella Stanley ont été changés à tout jamais quand ils ont appris que leur fils était atteint par une forme de nanisme.